Lecture d'un article de la rubrique "Anatomie - Oreille"

Les trompes d'Eustache

 sont, en fait, les conduits qui relient les oreilles à l'arrière gorge, au niveau du pharynx. Elles sont souvent le problème dans le phénomène des otites à répétition. Autant chez les enfants en bas âge, que chez les adultes... En fait, ce sont presque en tout temps les fautives dans le cas des otites moyennes.


Sommaire des sous-parties

Les trompes d'Eustache

La trompe d'Eustache constitue la «trappe d'aération» de la cavité de l'oreille moyenne. En effet, en plus de régler la pression derrière le tympan, la trompe permet à l'oreille d'être ventilée. Toutefois, elle est aussi la principale cause des otites, les microbes empruntant ce conduit pour accéder à leur lieu de prédilection.


Première entrée: le nasopharynx

Le nasopharynx

 est situé derrière les fosses nasales. Aussi appelé cavum, le nasopharynx est la partie supérieure du pharynx. Le pharynx peut se résumer par le carrefour des voies respiratoires et la voie de la déglutition. C'est dans le nasopharynx que les trompes d'Eustache ont l'une de leur ouverture.

La trompe d'Eustache dans le pharynx


Ainsi, l'ouverture des trompes d'Eustache est toute près de notre nez. Lorsque ce dernier est infecté par un rhume, la trompe risque d'être envahie par les microbes. Ce tel est le cas, ceux-ci remonteront le conduit et atteindront la cavité de l'oreille moyenne prenant bien soin de boucher la trompe derrière eux. Les microbes ainsi implantés dans l'oreille se développeront rapidement et se sera l'otite. La douleur arrivera et selon la solidité du tympan et le temps entre l'infection et la prise d'antibiotiques, la membrane tympanique pourrait se perforer et déverser les microbes dans le conduit auditif. C'est souvent le cas des personnes souffrant d'otites récidivantes.

L'image à gauche nous fait comprendre cette proximité dangereuse de l'ouverture de la trompe d'Eustache et du nez.


Deuxième entrée: l'oreille moyenne

L'oreille moyenne

 est le deuxième débouché de la trompe d'Eustache. C'est à cet endroit que la trompe prend tout son sens. Trois centimètres de long, ce conduit sert de régulateur de pression entre l'oreille moyenne et le milieu extérieur. Normalement fermée au repos, la trompe d'Eustache s'ouvre une fraction de secondes lors de la déglutition et du bâillement. C'est en fait à ces moments que l'air à l'intérieur de l'oreille est remplacé. Ainsi, tout ce qui peut perturber le fonctionnement de la trompe d'Eustache va occasionner des troubles de l'oreille moyenne avec retentissement sur l'audition.


Bartolomeo Eustachio
Le médecin italien Bartolomeo Eustachio (v. 1510-1574) étudia en détail l'anatomie du corps humain et notamment celle de l'oreille. Il fit de nombreuses publications en latin, dont le De auditus organo, sur l'oreille publié en 1562. Dans cet ouvrage figure la première description détaillée du conduit qui relie l'oreille moyenne à la fosse nasale, et que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de trompe d'Eustache.

L'obstruction ou le blocage de la trompe d'Eustache va entrainer par résorption de l'air une baisse de pression dans l'oreille moyenne, avec rétraction du tympan. Chez l'adulte, ceci se traduit par une sensation de tension, d'oreille pleine, d'inconfort, de baisse auditive et de bourdonnement. Si les troubles persistent, du liquide va diffuser et remplacer l'air, créant une otite séreuse (il existe un épanchement de liquide clair dans l'oreille). Ceci arrive assez souvent chez l'enfant qui fait volontiers des épisodes infectieux rhinopharyngés ou des allergies.

Beaucoup plus rarement le tube peut rester béant. On appelle ceci la béance de la trompe d'Eustache qui se manifeste chez l'adulte par la sensation d'entendre sa respiration, la voix qui se réfléchit.


La trompe d'Eustache et les avions

La trompe d'Eustache

 est donc la cause de la majeure partie des problèmes de l'oreille. Demandez à votre médecin de vérifier que la vôtre fonctionne normalement. Car elle pourrait organiser chez vous certains problèmes, notamment en avion.

Les personnes dont les trompes d'Eustache sont déficientes peuvent ressentir des bourdonnements, des blocages et même des douleurs au tympan lors du décollage ou de l'atterrissage d'un avion. Ces désagréments sont en fait dus au changement de pression atmosphérique lors de la montée ou la descente de l'avion. À mesure que l'avion monte, la pression diminue et ainsi, celle de l'oreille augmente si une ouverture de la trompe d'Eustache ne s'effectue. Le contraire se produit lors de la descente.

Tous les moyens pour provoquer son ouverture sont donc parfaitement recommandés. Mâcher du chewing-gum, bailler, boire de l'eau et même la méthode de Valsalva, qui consiste à boucher les deux narines et à tenter de se moucher, sont toutes des méthodes pour provoquer l'ouverture des trompes d'Eustache.